Sacrée Frangine

Sacrée Frangine et La douce vie | Quand l’expressivité n’a pas besoin de trop de détails.

ita | fr

Même si à première vue, Sacrée Frangine évoque une figure féminine singulière, il s’agit d’un duo: Alina et Céline. Deux réalités similaires, réunies dans un art minimal mais résolument expressif. Un mélange d’origines et de couleurs qui amène les deux artistes françaises à une inévitable union. Un univers semé de fruits, de visages de femmes et de couples d’amoureux dont les contours restent approximatifs. La douce vie, le sous-titre de leur bio Instagram; une combinaison raffinée qui fait référence à la douceur des nuances de couleurs utilisées, qui ne sont toutefois jamais mélangées. Des taches de couleurs douces, principalement du pastel, qui créent une expression écrasante, sensuelle et douce.


Sacrée Frangine
Courtesy of the Artist © Sacrée Frangine

 

Salut les filles! Pour bien commencer, d’où vient le nom Sacrée Frangine?

Dans un langage populaire, «Frangine» signifie «Soeur» et «Sacrée» est une expression française pour traduire le renforcement.

Nous avons choisi d’utiliser ce nom au singulier parce que nous ne voulions pas qu’il se réfère uniquement à notre duo mais plutôt à l’idée que nous avons d’une Sacrée Frangine, une femme étonnante, talentueuse et inspirante. Nous voulons que beaucoup de femmes se reconnaissent et se sentent proches de notre travail.

Pouvez-vous nous raconter votre parcour artistique? D’où vient l’idée d’unir vos arts?

Nous sommes amies d’enfance, on se connaît depuis l’école primaire et on a grandi et évolué ensemble un peu comme deux sœurs, différentes mais complémentaires.

On a suivi le même parcours en école de communication visuelle et après quelques années en tant que directrices artistique dans des agences de design à Paris on a eu envie de s’exprimer davantage créativement et sortir un peu du carcan des boites de design.

Sacrée Frangine c’est cette envie au départ un peu floue de créer ensemble des projets qui nous ressemblent et qui nous permettraient de nous exprimer plus librement.

En parlant de la technique artistique de vos illustrations: vos visages sont très minimalistes mais plein d’expression. Pas d’yeux ou nez, quelques fois des bouches. Il y a un sense caché derrière ce choix artistique?

Nous travaillons nos œuvres sous un angle un peu holistique. On dessine de larges aplats colorés sans rentrer dans le détail et on omet volontairement certains éléments pour laisser nos personnages s’incarner dans leur globalité sans chercher à représenter un individu en particulier.

Cette tendance rejoint aussi un désir de simplification que l’on retrouve effectivement de plus en plus avec l’essor de l’art minimaliste.


Sacrée Frangine
Courtesy of the Artist © Sacrée Frangine

La plupart des vos illustrations ont comme sujets des femmes. Femmes de tout origine. Vous venez d’où?

Nous avons toutes les deux grandi dans des univers métissés. Nos parents sont algériens et hollandais pour Célia et béninois et français pour Aline.

Notre amour des couleurs vient certainement de nos origines et de cette notion de mélange qui fait partie de notre histoire.

Pour en savoir plus visiter leur profil Instagram: @sacree_frangine

Lire les autres curiosités

Suivez-nous aussi : Facebook e Instagram


Lascia un commento

Il tuo indirizzo email non sarà pubblicato. I campi obbligatori sono contrassegnati *